MICROPIGMENTATION

La microgropigmentation est défini comme le placement d'un pigment dans le l'épiderme et le derme d'un individu à l'aide d'une aiguille très fine. Le résultat escompté est d'imiter le sourcil naturel afin que personne ne puisse remarquer que vous avez eu recours à une procédure.

Nous pratiquons actuellement trois techniques de micropigmentation; le microblading, le shading et le maquillage permanent.​

Le maquillage permanent (effet poudré) : Cette technique a vraiment évolué au fil des années.​ Les pigments donnent un résultat tout en douceur et sont dilués afin de laisser place à une couleur similaire à vos sourcils naturels. Le but de cette procédure est de se baser sur vos traits  afin de donner un résultat réaliste et de ne pas dénaturer votre visage. Il est possible de travailler les sourcils, les lèvres et les yeux avec celle-ci.

Le microblading (effet poil par poil) : Cette technique a pour but d'imiter le poil. Elle permet d'améliorer tous vos besoins, que ce soit pour des sourcils plus fournis, pour retravailler la définition ou pour égaliser ceux-ci. Le microblading est très naturel, idéal pour celles qui se tournent vers la micropigmentation pour la première fois. 

Le shading (effet poudré): Cette technique propose un effet d’ombrage semblable à celui du crayon à sourcils. Les pigments sont intégrés dans le derme sous forme de petits points. C’est une technique qui parfaite en combinaisons avec le microblading afin de combler et remplir la ligne sourcilière.

 1.1 Faits sur le microblading et sur maquillage permanent

Différence entre l’effet poudré et effet poil par poil : 

L’effet poudré permet de donner un aspect qui rappelle l'effet d'ombrage du crayon à sourcils, cela donne une définition plus complète à vos sourcils que le microblading. Pour ce qui est de l’effet poil par poil, cette technique peut également définir les sourcils, compléter les imperfections ainsi que les égaliser tout en gardant un aspect un peu plus naturel que l’effet poudré. Il est possible de combiner les deux techniques avec le shading.

Quelle est la durée de vie du microblading et du maquillage permanent?

Le microblading a une durée de vie d’un à deux ans et le maquillage permanent entre un an et cinq ans. Il faut donc impérativement l'entretenir avec des retouches au fil des années, et ce au besoin.

Comment ça fonctionne? : 

- Le microblading/shading : cette technique est réalisée en déposant manuellement du pigment dans la couche supérieure de l’épiderme à l’aide d’un stylet et de micro-aiguilles. 

 

- Le maquillage permanent : cette technique est réalisée grâce à l’implantation du pigment dans la couche supérieure du derme à l’aide d’un dermographe. 


Aurais-je besoin d’une retouche? 

Toutes procédures résultent de petites imperfections, voilà pourquoi il est important d’avoir recours à une retouche. 

Comment réagit la pigmentation implantée dans la peau à long terme?: 
La couleur pâlira avec le temps. Veuillez prendre note qu’une retouche annuelle sera nécessaire afin de faire revivre la couleur, ceci est en effet à votre discrétion. 

Êtes-vous une candidate idéale pour la micropigmentation? :

Vous êtes une bonne candidate si vous souhaitez : corriger des sourcils inégaux, corriger des sourcils pâles et/ou peu fournis. En bref, si vous souhaitez retravailler la forme de vos sourcils.

 

Qui n’est pas une candidate idéale pour cette procédure? : 

Toutes personnes utilisant des anticoagulants, les personnes diabétiques, enceintes, en traitement de chimiothérapie ou hémophiles. De plus, toutes personnes présentant une maladie de la peau évolutive près de la région à traiter ou en traitement d’accutane.

Quels sont les facteurs qui influencent la tenue de la micropigmentation? :

- L’âge : la tenue ne sera pas la même pour une peau mature (peau plus mince et plus fragile) et une peau jeune (plus ferme);
- La qualité de la peau : boutons, peau grasse, peau sèche, etc. ; 
- Les habitudes de vie : alimentation, activités physiques, etc. ;
- Le système immunitaire de la cliente; 
- Le pigment choisi; 
- La capacité de régénération cellulaire; 
- La capacité de phagocytose qui est la capacité d’acceptation du pigment par l’organisme. Si le corps de la cliente voit la pigmentation comme un corps étranger, il voudra la rejeter. Plus le système immunitaire est fort, plus il éliminera le pigment. La médication peut aussi provoquer le rejet de pigmentation.

1.2 La guérison 


La durée de la guérison est de quatre à six semaines. Vous traverserez différentes phases tout au long de celle-ci. La couleur initiale pâlira de 30% pour les yeux et les sourcils comparativement à la couleur des lèvres qui pâlira de 70%.


 Voici le processus de guérison : 
Sourcil et yeux : Lors des premiers jours suivant le rendez-vous, les traits de maquillage permanent et eye-liner deviendront de plus en plus foncés et formeront de petites gales. Ce processus est dû au fait que la peau rejette le surplus de pigmentation implantée. Par la suite, les gales tomberont tranquillement une par une. Suite à cette phase, les traits se retrouvant en dessous des gales seront très pâles; vous serez dans la phase que l'on surnomme la phase de disparition. Finalement, la couleur des traits se stabilise pour faire place au résultat final du premier traitement. Il est très important de suivre les recommandations de la spécialiste afin que tout se passe bien. Il est également possible de vous référer à l’image ci-dessous pour suivre l'évolution des sourcils. 


Lèvres : Suite à la procédure, les lèvres seront très pigmentées et foncées. La couleur des lèvres pâlira de 70% pour laisser place à une couleur plus naturelle. Les lèvres commenceront à se cicatriser tranquillement dans les jours suivants le rendez-vous. 

​​

1.3 Entretien : 


Avant le rendez-vous : 
- Ne pas consommer de l’alcool, de la drogue ou des anticoagulants dans les 24 heures  précédant le rendez-vous.
- Ne pas boire de café avant la procédure. 
- Arriver les sourcils maquillés si vous le faisiez régulièrement pour montrer à la spécialiste comment vous aimez les dessiner. 
- Lèvre: Si vous avez déjà eu de l’herpès buccal, il est important d’aller consulter votre médecin avant le rendez-vous afin qu’il prescrive une médication pour éviter l’apparition de l’herpès suite à la procédure. 


 Après le rendez-vous :
- Suivre les recommandations post-traitement que la spécialiste vous aura mentionné à la fin du rendez-vous.
- Lorsque vous vous exposez au soleil, appliquez un peu de crème solaire en tapotant avec votre doigt afin d’éviter que la couleur s’estompe plus lentement. 

*** Spécifiquement pour les yeux et les lèvres : Mettre une compresse froide sur la zone pendant les premiers 24h à 48h afin de réduire l’inflammation. 

©2020 par E&A, Tous droits réservés.

S'inscrire à l'infolettre afin d'avoir des offres exclusives!